Présentation

Palmarès

Staff technique

Joueurs

Stade

Calendrier

Résultats

Classement

OL Land

 

2011-2012

2010-2011

2009-2010

2008-2009

2007-2008

2006-2007

2005-2006

2004-2005

Sonny Anderson

Juninho

 

Les groupes

Chants

Tifos

Infos pratiques

Retransmissions

Boutique

Paris sportifs

Billets

Liens

 

Fonds d'écran

Avatars

Humour

 

Infos & Stats

Plan du site

Bannières

Livre d'or

Contact
 

Quel temps fait-il à Lyon ?



 

 Le championnat 2005-2006

 

Un cinquième sacre d’affilé pour l’Olympique lyonnais au terme d’une saison dominée de bout en bout. Après quelques journées de championnat, l’OL devient rapidement le leader incontesté de la ligue 1, et ne sera pas véritablement menacé par son dauphin bordelais. Le bilan final est impressionnant : 25 victoires, 9 nuls, 4 défaites, pour un total de 84 points et près de 15 points d’avance sur Bordeaux !

 

Parmi les faits marquants de cette saison 2005-2006, on peut citer le succès obtenu à Auxerre (2-0, 5e journée), à Paris (1-0, 35e journée), à Gerland face à St Etienne (4-0, 36e journée), et le dernier match contre Le Mans (8-1, 38e journée).

 

 


 Les coupes nationales 2005-2006

 

En coupe de la Ligue, Lyon échoue dès les 1/16ème de finale à Nantes. Une élimination aux tirs au but après un score de parité 1-1.

 

La véritable déception restera la coupe de France. Après avoir sorti respectivement Grenoble, Ajaccio, et Bastia, l’OL se fait sortir par l’OM en quart de finale de la compétition à Gerland. Une défaite 2-1.

 

 


 La ligue des champions 2005-2006

 

Dans un groupe à sa portée, l’OL confirme son statut de leader et termine 1er du groupe. Avec 5 victoires et 1 nul dans la première phase, le bilan des lyonnais est impressionnant. On retiendra naturellement le succès de prestige acquis face au Real de Madrid de Zidane (3-0 à Gerland le 13/09/05). En 1/8e de finale, l’Olympique lyonnais retrouve sur sa route le PSV Eindhoven, équipe qui avaient éliminer les champions de France l’année dernière. Mais cette fois-ci, les gones revanchards ne laissent aucune chance aux néerlandais : une victoire 1-0 à l’extérieur et un beau succès 4-0 au match retour à Gerland.

 

Pour la troisième année consécutive, l’OL échouera en ¼ de finale de l’épreuve. Virtuellement qualifiés jusqu’à la 88e minute face au grand Milan AC, Lyon encaissera 2 buts par les inévitables Shevchenko et Inzaghi.

 

 

Les joueurs

 

Dans les cages, Coupet aura une fois de plus apportée toute son

expérience et réalisé une saison parfaite. Très souvent décisif

(on se souviendra inévitablement de son match héroïque à Nantes),

il aurait assurément mérité d’être titulaire dans les cages française

lors de la coupe du monde 2006. En défense, le jeune Clerc a été

la révélation lyonnaise de la saison, et Cris a confirmé son rôle

de leader impassable. Au milieu, le triangle Diarra-Tiago-Juninho

a certainement été primordial dans la réussite lyonnaise. Juninho,

l’artiste brésilien, a une nouvelle fois été déterminant sur les

coups de pieds arrêtés. En attaque, le jeune Fred laisse entrevoir

un énorme potentiel de buteur. Il termine meilleur buteur lyonnais

de la saison pour sa première année chez les champions de France.

 

Tous les résultats de la saison 2005-2006

 

 


Autour de Lyon

Ligue 1 & 2

Football

Autres